En utilisant le site Internet ayant pour URL www.archetype-eu.com , vous consentez à ce que les cookies puissent être placés sur votre appareil conformément à la présente Politique d'Utilisation des Cookies.
OK
 
Retour aux news

La difficulté pour aller de Vilvorde à Hong Kong, ce n'est pas d'aller à Hong Kong, c'est de quitter Vilvorde.

Une citation marquante du grand Jacques, qui date de 1971 mais qui, à en juger par vos réactions, n’a rien perdu de son actualité. « Quitter Vilvorde » est une réflexion ironique qui, comme de nombreuses vérités, se distingue tout autant par son évidence que par sa pertinence. Une pertinence dans la vie privée, mais aussi professionnelle.

« Quitter Vilvorde », mais encore ?

Des projets et des rêves, nous en avons tous. Mais de là à les concrétiser…. Souvent, c’est le premier pas qui coûte et qui est le plus difficile à faire. Dans notre vie, nous avons souvent été confrontés à des situations qui requièrent une décision, un choix. Changer de travail, par exemple, ou changer radicalement de mode de vie, ou encore lancer sa propre entreprise.

Si ce premier pas est si difficile à poser, c’est parce qu’il nous fait sortir de notre zone de confort. En permanence, nous sommes confrontés à de multiples obligations. Nos « choix de vie » peuvent avoir un impact considérable sur notre conjoint ou notre famille. Pourtant, une fois que le premier pas est fait, tout devient au fur et à mesure plus facile. Quelques années plus tard, « avoir quitté Vilvorde » semble être une évidence. Au point que l’on se dit souvent qu’on aurait dû le faire plus tôt.

L’échec, le tremplin idéal

Si étonnant que cela puisse paraître, les échecs sont des étapes importantes du chemin de vie. À condition de les considérer comme un tremplin pour tenter le grand saut. Quand on a perdu son emploi, on est obligé de rebondir. Le contexte n’est cependant pas idéal, car la première réaction est souvent d’accuser le coup et de ne pas oser prendre des risques. Pourtant, l’occasion est rêvée : à ce moment, qu’a-t-on à perdre ?

Que vous posiez ou non ce premier pas, cela ne regarde que vous. Vos projets et rêves vous appartiennent. Nulle part il n’est écrit que vous êtes dans l’obligation de les réaliser. En revanche, une fois que vous avez pris votre décision, « comment accroître vos chances de succès ? », voilà une question essentielle !

Le point de départ ? Une bonne préparation. Rassemblez toutes les informations voulues, afin d’analyser parfaitement la situation. Puis, une fois votre projet lancé, faites preuve de détermination et concentrez-vous sur l’essentiel : votre objectif. Existe-t-il d’autres ingrédients du succès ? Oui, l’attitude. Apprenez à faire bouger les choses vous-même. Pour avancer, n’attendez pas que les facteurs extérieurs soient propices. Ces « facteurs extérieurs » existeront toujours, mais vous pouvez les influencer bien plus que vous ne l’imaginez. Chez Archetype, nous attachons beaucoup d’importance à faire prendre conscience que l’on peut maitriser les facteurs extérieurs bien plus que l’on ne l’imagine. Nous reviendrons sur ce point dans un prochain article.

Dans toutes les situations, il existe des inconnues. C’est ce qui fait le sel de la vie. Il est toutefois possible de maîtriser ces inconnues par une bonne préparation, afin de réduire les risques inhérents au premier pas. Cette approche, nous l’appelons « l’art du changement » : limiter l’incertitude et calculer les risques en se préparant minutieusement. Ensuite, ce n’est plus qu’une question d’audace. Pour faire le grand saut, il faut oser se lancer !

Et le grand Jacques ?

Jacques Brel a toujours réalisé ses rêves. Trois fois au moins, il a « quitté Vilvorde ». À trois reprises, il est résolument sorti de sa zone de confort. Issu d’une famille bourgeoise et employé dans la cartonnerie familiale, il a décidé de saisir sa chance et de monter à Paris, quittant sa famille et ses trois enfants pour réaliser son rêve : devenir chanteur. Plus tard, au faîte de la gloire, il met un terme à sa carrière de chanteur pour devenir acteur de cinéma. Une passion dans laquelle il s’investit corps et âme. En 1974, troisième virement de bord, au propre comme au figuré : il achète un voilier et entreprend un tour du monde. Ce périple le mène aux Marquises, en plein océan Pacifique, où il coule ses derniers jours, loin de la foule déchaînée.

Quelle leçon HR Jacques Brel nous donne-t-il ?

Le monde des ressources humaines évolue à un rythme accéléré. Pour se distinguer, il faut acquérir de nouvelles compétences et aptitudes, mais aussi des attitudes et comportements. En qualité de spécialiste de la formation  et du recrutement de profils Sales & Marketing, Archetype est sensible aux qualités suivantes : la souplesse, l’adaptabilité, la remise en question et l’audace. Ces quatre vertus sont dorénavant cardinales. Loin d’être une mode passagère, elles sont l’expression d’un nouvel état d’esprit. À l’avenir, pour chacun d’entre nous, il sera nécessaire d’oser quitter Vilvorde. Plus que jamais.

Marc Diamant, Managing Director, Archetype

Déposer son CV